Wishlist

Coups de coeur soldes + Etsy

unknown2unknowni2unknowno2

Lorsque les soldes ont commencé, je ne voyais rien qui m’attirait l’oeil ou m’aurait plu… et puis aujourd’hui, surprise, quelques articles que je trouve vraiment jolis et qui sont disponibles dans ma taille (une toute petite taille, c’est pour ça que la plupart des articles viennent de chez Asos… !). Bon, j’ai mis un t-shirt plutôt d’été dans cette sélection, mais le côté « découpes » lui donne vraiment une originalité que j’aime. J’ai également vu qu’il y avait chez Urban Outfitters un mini-drone vraiment bien soldé puisqu’il était à 115 € à l’origine (et maintenant à 49 €). Je ne pense pas l’acheter cette fois-ci, mais j’aimerais vraiment essayer un jour.
Et pour finir, ma sélection Etsy, que je compte faire régulièrement tant j’y trouve des « perles », et tant l’éthique de la boutique me plaît. Entre autres, une bougie inspirée de Totoro, aux senteurs de fleurs de cerisier, bois japonais et bois de cèdre s’il-vous-plaît 😀 un peu le rêve pour une fille comme moi.

Et vous, avez-vous trouvé votre bonheur en cette période de prix gentils-mignons ? 🙂

1. Top noir – Asos – 29,99 €
2. Blouse épaules dénudées – Asos – 29,99 €
3. T-shirt oversize – Asos – 20,99 €
4. Cardigan gris – Asos – 13,49 €
5. Jupe rose – Asos – 26,99 €
6. T-shirt à découpes – Asos – 13,99 €
7. Collier multi-rangs – Asos – 4,49 €
8. Bracelet de bras – Asos – 2,99 €
9. Élastique cheveux – Asos – 3,99 €
10. Mini-drone – Urban Outfitters – 49 €
11. Cadeau améthyste/fille de l’air – AirFriend – 14,45 €
12. Bougie Totoro – OldGlowCandles – 13,04 €
13. Tatouages temporaires diamants – HappyTatts – 22,16 €
14. Stickers « bohème » – LesBiGriBons – 2,20 €
15. Stickers kawaii – 2FooDogs – 3,81 €

Créations

DIY suspension déco

C’est une idée qui me trottait dans la tête depuis quelques temps : un petit mobile à accrocher chez moi dans des tons que je n’utilise pas souvent… mais qui s’accordent bien avec mes décorations actuelles.

J’ai utilisé :

  • Du plastique fou blanc
  • 2 feuilles de papier pour dessiner les plumes
  • Un feutre noir
  • Un crayon de papier, des ciseaux, une gomme
  • Une perforeuse
  • Un four, du papier alu
  • Des feutres : doré, bleu et vert
  • Une branche
  • De la peinture dorée, un pinceau
  • De la colle liquide
  • Une bobine de fil blanche et dorée (que j’ai eue dans la Saperlipapier box « poussière d’étoiles »)

Dans un premier temps, j’ai peint la branche en doré. Ensuite j’ai dessiné une plume sur une feuille de papier (de la taille de la largeur quasiment). Le plastique fou, même blanc m’a permis de dessiner et colorier la plume par transparence. Une fois découpées et perforées, direction le four où j’ai suivi les indications du plastique fou pour la durée et la température.

Une fois les plumes prêtes, j’ai découpé du fil à la hauteur que je voulais – approximativement. Puis j’ai passé le fil comme sur les photos, de façon à faire une boucle et à avoir deux brins qui descendent. J’en ai passé un dans la 1ère plume, de façon à pouvoir faire un double noeud avec l’autre brin en arrière de la plume.

J’ai coupé les bouts qui dépassaient et posé un point de colle pour être sûre qu’ils tiennent et ne s’effilochent pas. Une fois toutes les plumes positionnées sur la branche, j’ai commencé à installer le mobile. J’ai choisi de le placer sur une étagère « à trous », j’ai donc créé une petite boucle ; puis avec les fils qui tiennent la suspension, j’ai accroché le tout en faisant des doubles noeuds dans la boucle.

diy-deco-17

Créations

DIY récup’

Un petit DIY tout simple, qui consiste à récupérer une jolie petite boîte de cotons-tige pour en faire un pot à crayons :-D.

J’ai utilisé :

  • Une boîte de cotons-tige vide
  • Des ciseaux
  • De la peinture blanche
  • Des vernis à ongle ou peinture rose et vert pâle
  • Un pinceau épais et un fin
  • Du vernis transparent pour peinture

Il faut d’abord enlever les étiquettes de la boîte de cotons-tige, puis venir couper le rabat à l’arrière. Ensuite on va peindre l’intérieur, puis l’extérieur : pour moi, 2 couches au moins ont été nécessaires. Une fois que c’est sec, j’ai peint des triangles roses dont certains avec un liseré vert. J’ai vernis le tout pour éviter que le pot ne s’abîme trop vite, surtout avec sa couleur blanche. Et voilà… le DIY de la simplicité !

Inspiration

Inspirations #2 : nature givrée

Je ne fais pas partie des personnes qui supportent bien le froid, mais je n’ai pas de mal à lui trouver des bons côtés quand même ; comme cette blancheur qui recouvre la nature, les paillettes naturelles que les petits cristaux forment un peu partout… je dois bien l’avouer, c’est un bonheur pour mes pupilles ; alors j’ai essayé d’immortaliser au mieux ce que j’ai vu avec ces petites photographies.

Découverte

Saperlipapier – la box

Cela faisait un moment que les box papeterie me faisaient de l’oeil, et que j’avais envie d’en tester une. J’en ai donc demandé une pour Noël, me disant que recevoir une boîte de petites surprises de papeterie serait une excellente idée. Parmi les différents choix de box, je me suis plus sentie attirée par les box « Saperlipapier », qui suivent un thème différent tous les 2 mois et concoctent un ensemble de produits de papeterie variés. Les visuels sur leur site m’avaient semblé très inspirants !
J’ai donc reçu la box « Poussière d’étoiles », que j’avais choisie pour la période et pour changer un peu de ce que j’ai déjà, qui tient plus du thème kawaii et fleuri qu’autre chose :-).

Le contenant est une boîte bleue nuit plutôt simple mais jolie. Les produits sont enveloppés dans du papier de soie bleu nuit lui aussi, et une petite étiquette me souhaitant de joyeuses fêtes est attachée à une jolie étoile dorée qui donne déjà le ton de ce qu’il y a à découvrir…

La carte inspirante de la boîte est là : un ciel étoilé dont se détachent des sapins. Un de mes coups de coeur de la box ! Féerique et hivernal à souhait 🙂 Derrière se trouve le récapitulatif des objets de la box :

  • Des noeuds blancs & dorés
  • Une carte
  • Un carnet
  • Des trombones étoile/lune
  • Une bobine de fil « glitter »
  • Une planche de stickers étoile
  • Une perforatrice étoile
  • Un set de 5 mini cartes et enveloppes
  • Un feutre doré
  • Et la boîte.

C’est donc une boîte bien remplie et intelligemment pensée : le feutre doré pour écrire sur les petites cartes ; les trombones pour le carnet ; les stickers, la perforatrice, les noeuds et la bobine pour personnaliser le carnet/les cartes par exemple… tout se complète et les couleurs se marient à merveille.

Au final, j’ai reçu une box à l’ambiance très hivernale et « étoilée » comme promis, qui pour mon bonheur, n’est pas remplie de clichés sur « Noël » ou sur la nouvelle année, ce que j’aurais moins apprécié. Ici on a plutôt des couleurs qui rappellent les longues nuits d’hiver… et la petite lueur des étoiles pour nous consoler (surtout quand on ne peut pas les voir car on habite en ville et que la pollution fait que… mais c’est une autre histoire :D). Cette box coûte 34,90 €, frais de port inclus (dans un point relais, il faut 3 € de plus pour la recevoir chez soi). Pour le prix, je m’étais attendue à recevoir une ou deux petites choses de plus, mais je sais que la papeterie coûte chère, surtout si elle est de qualité… je ne suis donc vraiment pas déçue dans l’ensemble !

Créations

DIY agenda

À l’aube de 2017, je ne trouvais pas de planner qui me convenait sans exploser mon budget. En passant devant un zapbook qui avait la taille idéale pour moi, je me suis dit que j’allais simplement le transformer en petit agenda. Il est plutôt minimaliste par rapport aux planners que j’ai pu voir, mais pour moi un agenda reste un agenda et je n’ai pas besoin d’un milliard de catégories dedans !

agenda-21

Pour ce DIY, j’ai utilisé :

  • Des ciseaux
  • De la colle liquide
  • Une perforatrice
  • 6 papiers cartonnés à motifs
  • Une breloque « fraise »
  • Du fil blanc
  • Un stylo noir
  • Un feutre rose irisé
  • Du masking-tape argenté
  • Un crayon de papier
  • De la patafix

J’ai d’abord enlevé les couvertures du zapbook ; elles m’ont servi de modèle pour le papier de couverture que j’avais choisi. J’ai simplement tracé le contour en rajoutant sur le côté la largeur du masking tape (cela permettra de cacher les intercalaires) ; et marqué au crayon les trous pour les perforer par la suite. Comme le papier décoratif que j’ai utilisé était un peu trop fin, du papier canson blanc m’a servi pour bien solidifier la couverture, et j’ai gardé la couverture noire originelle pour le verso. Ensuite j’ai assemblé la couverture en collant les papiers entre eux, puis en perforant les trous. Pour finir la couverture, j’ai collé du masking-tape argenté sur toute la longueur de la couverture, au recto et au verso.

La prochaine étape est celle des intercalaires (si on en veut, pour ma part j’en ai fait 4) : je me suis servie de la couverture de l’arrière de l’agenda pas encore « transformée » comme d’un patron, et suis venue dessiner sur le papier choisi l’intercalaire. J’ai juste rajouté un espace pour la languette qu’il y a sur le côté, en choisissant sa taille en fonction du nombre d’intercalaires souhaité. Une fois les trous perforés, j’ai coupé des entailles sur le côté afin de pouvoir placer mes intercalaires où je le souhaitais dans l’agenda.

La partie la plus longue du DIY… écrire les jours sur chaque page ! J’ai choisi de le faire très simplement, et ça m’importait peu d’avoir les horaires notées sur le côté. Il faut juste compter les pages et voir si l’on fait un jour par page, ou 2, ou une semaine… Ensuite, j’ai rajouté une feuille cartonnée sur laquelle j’ai collé un mini bloc de post-it. J’ai rajouté une étiquette noire au-dessus et écrit en blanc « to-do list ». Pareil pour la couverture que j’ai pu glisser dans les spirales : j’ai collé une étiquette noire et écrit 2017 en blanc.

Les derniers petits détails : j’ai fait passer une breloque dans un fil blanc que je suis venue accrocher à la spirale du haut, pour faire une sorte de marque-page. J’ai choisi la longueur assez longue pour que la breloque dépasse un peu de l’agenda. Puis j’ai créé une petite enveloppe dans un des papiers cartonnés, je l’ai collée au recto de la couverture et remplie de trombones. J’ai fermé le rabat à l’aide d’un peu de patafix. Il ne manque plus qu’à glisser dans les spirales la couverture de l’arrière de l’agenda.

Il se personnalise comme on veut : stickers, masking-tape, polaroïd glissés un peu au hasard dans l’agenda…

agenda-18